Ce soir, j’ai l’âme à la tempête

mon intérieur est rempli d’agitation et de colère.

Je n’ai qu’une envie, pester contre les évènements et les personnes impliquées. Ce que j’ai fait. J’en profite pour remercier ma tendre moitié de me prêter une oreille attentive en pareils cas 😉 Toujours est-il que j’étais très agitée et je n’avais surtout pas envie de passer la soirée dans cet état.

Ayant lu précédemment dans la journée que l’attitude à adopter serait de remercier ces évènements, car ils nous ouvrent la porte vers un trésor en soi, j’ai gardé l’esprit ouvert et résolu de me libérer des derniers relents d’émotions me traversant.

J’ai donc ouvert un cahier d’exercices spirituels et le ‘hasard’ à voulu que la page du jour soit consacrée à une méditation avec une chandelle et les yeux entre-ouvert. Habituée à méditer les yeux fermés, j’avoue avoir eu de la difficulté à rester centrer.

Mon mental s’agitait et ressassait les évènements de la journée tandis que mon intérieur tentait de rejoindre mon vaste océan d’eau calme. Pendant un moment je me suis sentie déchirée entre le désir d’entretenir mon émotion et celui de rejoindre le calme.

Je pestais encore contre cette méditation que j’avais peine à réaliser lorsque le déclic s’est fait : Rien de ce qui a pu se passer aujourd’hui ne me défini, ne défini ma vie et ne change absolument rien à quoi que ce soit me concernant. Mon agitation intérieure est simplement causée par ma non-acceptation de certains côtés obscur de la nature humaine, dont le mensonge flagrant.

Ce soir, mon mental et mon ego ne peuvent concevoir que l’on puisse sciemment manquer d’intégrité.

Ne trouvez vous pas qu’ils sont un peu déconnectés de la réalité et de la nature humaine, l’actualité nous le prouvant ?

Je me suis aussi demandé qui suis-je pour déterminer ce qu’un être humain peut se permettre de faire ou non? Je ne suis qu’un témoin, pas un juge. N’ai-je pas déjà moi même menti par le passé et parfois par ‘obligation’ ?

C’est donc en terminant cette méditation difficile que j’ai réalisé que oui, cet événement perturbateur m’avait fait un cadeau : celui de me remettre l’ego et ma conception du monde à la bonne place et de faire preuve d’un peu plus d’humilité et de maturité dans mes réactions et jugements. Me regarder moi même et les moments où j’ai du mentir par ‘obligation morale’ ont achevés de me convaincre de revenir sur terre 😉

J’ai terminé la méditation en jouant un peu de tambour. Remplie de gratitude pour ces petites prises de conscience. L’agitation est partie et mon calme profond est revenu.

Je suis heureuse car je n’ai pas toujours été capable de prendre la responsabilité des émotions qui me traverse. Pendant longtemps je les ai ‘subies’ ne pensant même pas que je pouvais m’en libérer rapidement. J’entretenais parfois les émotions négatives au point d’en faire des blessures. Elles me submergeaient et j’ai eu besoin d’aide pour apprendre à les ‘vivre’. Est-ce votre cas?

Ce soir, c’était la méditation qui est venue par surprise à mon secours, parfois c’est l’écriture, parfois ce sont d’autres choses et vous, quels sont les moyens que vous utilisez pour conscientiser ce qui se passe en vous ?

Bonne soirée les amis 🙂

Publié par

Êtres

Bonjour, Nous sommes spécialisés dans l'accompagnement holistique de l'Être, dans toutes ses dimensions : physique, affective, mentale et spirituelle. Nous ne sommes associés à aucun dogme ou pensée religieuse. Nous utilisons des outils pratiques selon les besoins et les aspects à accompagner : chromothérapie, lithothérapie, soins énergétiques, relation d'aide, écoute active, session d'accompagnement en groupe, médiumnité, etc. Il nous fera plaisir de prendre contact avec vous. Vous n'avez qu'à nous envoyer un courriel à info@etres.ca. Merci de votre intérêt, Manon et Claude.

Une réflexion au sujet de « Ce soir, j’ai l’âme à la tempête »

  1. L’écriture constitue un bon moyen d’analyse, toutefois, l’analyse peut se passer de l’écriture. Sincérité envers soi, mise en veilleuse de son ego, connaissance de ses faiblesses, de ses sensibilités, de ses intolérances.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s