Une corneille… pffftt!

Aujourd’hui je fais un petit retour dans le temps, au début de mes voyages chamaniques.

À l’époque, je croyais que l’ours et la tortue étaient mes animaux totems. Premièrement parce que ce sont eux qui m’accueillaient au début de mes voyages chamaniques et que j’avais une affinité particulière avec les caractéristiques chamaniques de chacun d’eux.

En poursuivant mes études chamaniques, j’ai réalisé avec déception que bien que ce soit des animaux ayant une forte influence sur moi et que ce sont des esprits guides, ce n’était peut-être pas mes animaux totems.

Selon certains enseignements chamaniques, un animal doit se présenter à soi à 4 reprises lors d’un voyage chamanique pour être considéré comme son animal totem (Michael Harner, Sandra Ingerman, etc.).

Alors un beau jour, je décide donc de partir en voyage chamanique à la rencontre de mon animal de pouvoir, mon animal totem.

J’entrepris donc les préparatifs nécessaires, encens, bougies, tambour, etc. et me plongeait en transe légère.  Je descendis alors dans le monde d’en bas à la recherche de mon animal de pouvoir.

Au détour d’un sentier, je vois une corneille voler en face de moi comme pour me saluer.  Fichue corneille, quel animal déplaisant.  Personnellement je détestais les corneilles, oiseau de malheur selon la tradition populaire.  Ces oiseaux qui me réveillent le matin avec leur croassement dérangeant. Rien pour se faire aimer.

Je continuais donc mon chemin dans mon voyage chamanique.  Je me retrouve dans une barque naviguant doucement sur une belle rivière bordée d’arbre. Qu’est-ce que je remarque ? Des milliers de corneilles sur les branches des arbres longeant la rivière. Voyons, que ce passe-t-il ? Pourquoi ces fameuses corneilles sont-elles ainsi perchées dans ces arbres ?

L’une d’entre elle s’envole de son arbre et vient se poser les griffes bien agrippées dans mes cheveux. Impossible de la faire partir jusqu’à mon arrivée sur la rive.  La corneille s’envole et me laisse enfin tranquille.

J’avance alors sur la rive et qu’est-ce que je vois arriver ? Encore une autre fichue corneille qui s’en vient me déchiqueter le 3ième œil.  Arrggghhhh ! Non mais qu’est-ce qu’elles me veulent ces espèces de corneilles à la noix ?

Je réalise alors que c’est la quatrième fois que je vois une corneille dans mon voyage. Serait-ce mon animal totem ? Sérieux, pas cet oiseau que je déteste ? Je lui pose donc la question et elle me répond oui, je suis ton animal totem, tu peux utiliser ma médecine.

Moi qui m’attendais à quelque chose d’un peu plus glamour comme animal totem. J’imagine que vous avez déjà remarqué à quel point j’appréciais cet oiseau et que je manquais de maturité face à ce qui se passait dans les voyages chamaniques.

Bien déçue, j’oublie de la remercier, je me dirige vers mon point de départ et reviens tranquillement à moi. Je termine par les offrandes appropriées et j’entrepris de me renseigner sur cet animal. Je ne connaissais rien sur les propriétés chamaniques de cet oiseau et mis à part ce voyage, rien ne m’aurais porté à m’informer sur le sujet.

Heureusement j’avais en main un excellent livre d’Aigle Bleu, paru aux Éditions Le Dauphin Blanc, qui s’intitule ‘Les animaux totems’. J’entrepris donc de m’informer sur cet oiseau que je méprisais tant.

À la lecture de la description complète, je compris enfin pourquoi c’était mon animal totem et j’apprécie grandement les facultés que cet animal me procurent.

Connaître son animal totem permet de travailler avec sa médecine, de recourir à ses pouvoirs (aspects positifs) et de mettre en lumière ses, nos, côtés sombres pour mieux les transformer.

Aujourd’hui je ne vois plus cet oiseau de la même façon. Maintenant quand elles me réveillent au petit matin ou que l’une d’entre elle vient se percher en face de moi, j’y vois le salut de l’esprit de mon animal totem. Pas besoin de vous dire que ça arrive fréquemment.

Il va sans dire que tout peut arriver dans un voyage chamanique, même ce que nous ne souhaitons pas. À l’époque, je n’avais ni le recul ni la maturité nécessaire pour bien interpréter le tout. Mais tout arrive pour une raison bien particulière que nous ne découvrons que par la suite.

En vous partageant tout ceci je sais que je transgresse une règle écrite de ne jamais divulguer son animal de pouvoir sous peine de le voir nous quitter.  Je le fais avec sa permission et la permission de mes guides afin de vous partager une expérience vécue et qui sait, peut-être cela vous aidera t’il à trouver le vôtre.

En ce qui vous concerne, quel est votre animal totem selon vous ?  Avez-vous des expériences à ce sujet ? Vous êtes-vous déjà fait dire quel est votre animal totem ou avez-vous fait un voyage chamanique en ce sens ? De quelle façon travaillez-vous avec lui ?

N’hésitez pas à me partager vos expériences et vos ressentis, je suis toujours heureuse de vous lire.

Bon voyage 🙂

Manon

Publié par

Êtres

Bonjour, Nous sommes spécialisés dans l'accompagnement holistique de l'Être, dans toutes ses dimensions : physique, affective, mentale et spirituelle. Nous ne sommes associés à aucun dogme ou pensée religieuse. Nous utilisons des outils pratiques selon les besoins et les aspects à accompagner : chromothérapie, lithothérapie, soins énergétiques, relation d'aide, écoute active, session d'accompagnement en groupe, médiumnité, etc. Il nous fera plaisir de prendre contact avec vous. Vous n'avez qu'à nous envoyer un courriel à info@etres.ca. Merci de votre intérêt, Manon et Claude.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s